Archives du mot-clé sexisme

La bonne blague (sexiste)

Pour le Réveillon du Nouvel An, ma mamie elle nous avait apporté des supers papillotes en chocolat d’un chocolatier de Paris trop bon qui s’appelle Jadis et Gourmande. Avec ma petite soeur, on était trop impatients de les ouvrir, les papillotes, parce que ma mamie elle nous avait dit qu’il y avait un pétard dedans et que quand on les ouvrirait ça ferait un gros boum.

On a demandé, demandé et demandé, et à un moment ma maman a levé les yeux au ciel et elle a dit que OK on pouvait ouvrir une papillote chacun mais qu’on avait intérêt à être calmes et à pas se disputer pour la couleur et tout et tout. Alors on s’est jeté en criant sur le paquet de papillotes.

Dans les papillotes, en plus du pétard qui fait boum, il y avait une blague, comme dans les carambars, et une fois qu’on avait fini de faire exploser les pétards, on a commencé à lire les blagues.

La première blague, c’était: « C’est quoi la différence entre une femme et un moustique? C’est que le moustique, il t’embête que l’été. »

2821.jpeg

Ah ben ça alors, a dit ma maman, c’est vraiment intelligent de mettre des blagues misogynes et sexistes dans des papillotes pour enfants. Bravo. Vraiment.

Oh tout de suite les grands mots, a dit papa. Misogyne et sexiste, faut pas pousser, c’est juste une blague pas très fine. Allez, lisez nous en une autre pour changer de sujet.

Alors on a lu la deuxième blague: « Quel est le point commun entre une femme et un ouragan?  » Réponse: « quand ça vient, c’est chaud et humide. Quand ça repart, c’est avec ta maison et ta bagnole ».

2842_2.jpg

Je sais pas pourquoi, ma maman, elle a encore moins aimé cette blague là que la précédente. Mais elle a pas trop râlé parce qu’elle était super occupée à prendre des photos pour le blog, et l’an prochain pour le Réveillon je crois qu’on aura des carambars ;-).

(PS de la maman de Karl: j’ai aussi pris les photos pour taguer Jadis et Gourmande sur Facebook, pour qu’ils arrêtent de mettre ce type de blagues dans leurs chocolats. Je vous tiens au courant si/ dès que j’ai une réponse :-))

et PPS: vu le nombre de réactions sur Facebook…ça me rassure, je ne suis pas la seule à trouver ça choquant!

EDIT du 19/01: Jadis et Gourmande a répondu dans la journée sur Facebook. Bonne nouvelle, il n’y aura plus de blagues sexistes et vulgaires dans leurs chocolats. Merci à eux pour leur réactivité! Voici une copie de leur réponse.

« Bonjour,

Nous vous présentons tout d’abord, toutes nos excuses pour ces blagues maladroites. Nous tenons à vous remercier de nous en avoir fait part, nous n’avons en effet pas été assez vigilants sur ce produit. Il se trouve que nous travaillons avec des prestataires extérieurs pour les produits nécessitant un emballage particulier, telle la papillote. Soyez certain que nous allons avertir notre fournisseur et nous assurer auprès d’eux que cela n’arrivera plus. Ces mauvais mots ne figureront plus dans notre collection à l’avenir!

Nous serions heureux que vous preniez contact avec nous afin de nous excuser de vive voix et pour que nous puissions vous faire découvrir un produit aux notes gourmandes et beaucoup plus délicates.

Jolie journée et à bientôt chez Jadis et Gourmande, nous l’espérons. »

 

Publicités

Banzaï

Noël approche à grand pas… Souvenez-vous, vous aviez 8 ans, et les pages « Jouets » du catalogue de la Redoute faisaient briller vos yeux de mille étoiles. A cette époque préhistorique, il y avait des pages FILLE et des pages GARCON dans les catalogue de jouets, avec, dans les pages filles, des poupons de toutes tailles, des ustensiles ménagers et des Barbies, et dans les pages garçons, des revolvers, des hélicoptères et des Action Man.

Heureusement, depuis, la société a progressé, les stéréotypes sexistes ont disparu des catalogues de jouets et les femmes sont payées pareil que les hommes à compétences égales, ce qui paraît parfaitement normal, n’est-ce pas?

aspi_vertical2 copie

C’est bien Marion, ne te laisse pas faire! Banzaï!!!!!

PS: Et pour ceux/ celles qui trouveraient que je caricature un peu… voilà ce que j’ai trouvé dans un catalogue de jouets de cette année… sans parler des bouquins dont je vous parlais l’autre jour. Bref, il y a encore du boulot…

chariot_ménage

 

 

L’imagination n’a pas de sexe

A l’heure où vous me lirez, Samantha Cristoforetti, astronaute, sera en route pour la Station Spatiale Internationale, en compagnie de deux autres astronautes.

Samantha Cristoforetti est italienne. Née en 1977, elle a un CV long comme le bras que vous pouvez consulter sur sa page Facebook. En bref et sans entrer dans le détail, elle est astronaute, docteur en physique, capitaine dans l’armée de l’air italienne, et elle aime la plongée sous marine et la randonnée.

astronaute

Heureusement, quand elle était petite, Samantha n’a pas lu  » La fusée de Noé », de chez Fleurus. C’est normal, d’ailleurs, parce que ce bouquin, comme l’indique la couverture, est réservé aux petits garçons.

fusée de noe

Les petites filles, c’est bien connu, plutôt que de jouer aux astronautes, elles préfèrent faire le ménage.

ménage

Si j’écris ce billet aujourd’hui ce n’est pas tant pour saluer l’exploit de Samantha Cristoforetti (enfin si, quand même un peu), c’est surtout pour faire suite à mon billet de la semaine dernière concernant les livres pour enfants sexistes. J’ai eu pas mal de réactions qui m’ont permis de découvrir cette magnifique collection « P’tit Garçon » et « P’tite fille » de Fleurus.

Je n’ai pas pu résister à en faire un dessin « de synthèse » et je remercie donc l’Agence Spatiale Européenne et Samantha d’avoir organisé ce lancement pour me donner l’occasion de le publier 😉 😉 😉

le dessin sexe copie

(pour le voir en plus grand, cliquez sur l’image. Il est aussi en grand sur Facebook)

Actualité mise à part, cela prouve une fois encore que le sexisme peut se cacher là où l’on l’attend le moins, comme dans des livres pour enfants d’une maison d’édition réputée (mais ce n’est pas la seule, il y a aussi des livres Usborne sur mon illustration, et les exemples ne manquent pas, hélas).

Alors la prochaine fois que vous irez à la librairie, avant de choisir un bouquin… vérifiez bien que dedans, il n’y a pas une petite fille qui fait le ménage dans une fusée pour que son petit frère aille explorer le cosmos.

PS: Et pour suivre l’aventure de Samantha Cristoforetti en direct de la Station Spatiale Internationale, c’est sur sa page Facebook, sans oublier la super page YouTube de la Station Spatiale Internationale, avec des vidéos de la vie dans l’espace (comment se brosser les dents dans l’espace, comment se laver les cheveux, une visite de la station…). Personnellement je regarde ça avec mes enfants, et bizarrement, ça les fait plus rêver que « Chloé fait le ménage » 😀 😀 😀 😀