Archives du mot-clé solidarité

Même la guerre a ses règles: solidarité avec MSF

Je n’ai pas trop le temps de dessiner en ce moment, la rentrée, le boulot, des soucis… bref. Mais encore une fois, l’actualité s’invite sur le blog, et j’ai ressorti les crayons ce soir pour participer à une cyber-action.

Samedi 3 octobre, une vingtaine de personnes, patients et soignants, ont perdu la vie lors du bombardement d’un hôpital de Médecins Sans Frontières (MSF) en Afghanistan.

Je ne vais pas revenir dessus, vous avez lu les articles et vu les images tragiques.

Si j’en parle, c’est pour soutenir l’appel de MSF en faveur d’une commission d’enquête indépendante, afin que lumière soit faite sur ce bombardement. Parce que même la guerre a des règles qu’il faut respecter, comme l’a très bien dit la Joanne Liu, Présidente internationale de MSF dans un discours aux Nations Unies à Genève le 7 octobre.

msf2 copie

Alors, si vous voulez soutenir MSF et les humanitaires qui risquent leur vie quotidiennement pour venir en aide aux populations des pays en crise, faites-le savoir. Il suffit de poster un statut de soutien sur Facebook et les réseaux sociaux (par exemple « solidarité avec #Kunduz »). Pensez bien à utiliser les hashtags #kunduz et/ou #IndependentInvestigation. Tous les messages seront repris sur les sites de MSF et serviront à alimenter la campagne en faveur de la création d’une commission d’enquête indépendante, telle que prévue par les Conventions de Genève.

Vous pouvez également poster une photo avec une pancarte #kunduz (toutes les instructions pour cette cyber-action se trouvent sur le site de MSF Royaume-uni). Vous pouvez également réutiliser les images de ce post (mais n’oubliez pas d’ajouter le hashtag #Kunduz).

Ensemble, unissons-nous pour le respect du droit humanitaire.

logo_msf copie

Solidarité avec les migrants

Normalement, ce blog ne parle pas d’actualité. Et surtout pas d’actualité dramatique.

Mais hélas, parfois, l’actualité est telle qu’elle s’impose à tous. Comme lors des attentats de janvier. Je me suis sentie comme vous, comme tout le monde, choquée, démunie, blessée. Alors j’ai dessiné

Là, depuis quelque temps, comme nous tous, je vois, dans les journaux, les articles, les photos, cette déferlante de migrants, de réfugiés, qui essayent d’entrer dans la forteresse Europe, au péril de leur vie. Qui fuient la guerre, les persécutions, la misère.

Récemment, j’étais au Cap Vert, ou une grande partie de la population vit à l’étranger pour des raisons économiques. J’ai discuté avec des jeunes, qui pensaient tous que l’Europe, c’était l’Eldorado. Je leur ai dis que chez nous aussi, il y a du chômage, que c’était dur de trouver un boulot, d’obtenir un permis de travail, de séjour. Mais bien sûr, ils ne m’ont pas cru. Ils rêvaient tous d’aller en Europe pour tenter leur chance, et je les comprends.

Et puis bien sûr, à côté de ces migrations économiques, il y a tous ceux qui fuient la guerre. Qui sont tellement désespérés qu’ils sont prêts à mettre leurs enfants de 3 ans sur des embarcations de fortune pour essayer de traverser. Qui pensent que le risque de noyade vaut mieux qu’une mort certaine sous les bombes…

Alors quand je lis les commentaires sous les articles de journaux, de gens qui disent « ils n’avaient qu’à pas venir », « ils sont déjà trop nombreux », « qu’ils restent chez eux »… je n’ai qu’une chose à leur dire: que nous aurions tous pu naître là-bas. Et qu’il faut un sacré courage, une volonté de fer, une détermination admirable, pour partir et risquer sa vie en quête d’un avenir meilleur.

refugies copie

Mon dessin ne sert pas à grand-chose. Je l’ai fait vite, parce qu’en ce moment, pour diverses raisons, je n’ai pas trop la tête à dessiner. Ni le temps, d’ailleurs.

Au départ, j’avais une idée avec un enfant, et puis, quand j’ai voulu le dessiner… je n’ai pas pu. Pourtant, je ne fais que ça, dessiner des enfants, mais cette fois-ci, j’avais la gorge trop serrée.

Alors voilà… j’ai fait ce que j’ai pu. Ca ne fait pas avancer quoi que ce soit. Mais je voulais le faire quand même.

Et c’est bien joli de dessiner, mais concrètement, qu’est-ce qu’on peut faire? Je n’ai pas de réponse, je cherche aussi des idées, et en attendant:

  • si vous le pouvez, donnez de l’argent ou du temps aux associations de terrain qui viennent en aide aux migrants (Médecins du Monde, Secours Populaire, Croix Rouge, Cimade et bien d’autres encore…) soit directement en Europe, soit dans leur pays d’origine. Vous trouverez d’autres liens utiles dans ce très bon article de Slate.
  • participez aux rassemblements de solidarité qui s’organisent un peu partout, pour montrer aux politiques que OUI, les citoyens européens sont solidaires avec les migrants. (à Paris: rassemblement samedi 6 septembre, 17h, République. Lieux, dates et horaires des rassemblements dans d’autres villes sont publiés au fur et à mesure sur la page Facebook du collectif Pas en notre nom.).

Si vous avez d’autres idées, liens, etc. n’hésitez pas à partager.

Ce visuel est libre de droits, vous pouvez l’utiliser sur vos blogs, sites facebook etc. Pas d’exploitation commerciale, évidemment.

Mobilisons-nous.

Un sourire= un repas offert pour les Banques Alimentaires

Aujourd’hui, je suis sure que vous allez sourire (enfin, j’espère). Alors si je vous dis qu’en plus, votre sourire peut permettre d’offrir un repas à une personne dans le besoin, vous n’avez plus aucune excuse pour ne pas sourire!

En effet, du 21 au 29 novembre, les Banques Alimentaires organisent une opération rigolote: il suffit de prendre la photo d’une personne souriante (vous, votre patron, vos enfants, votre chien…) avec un petit détail orange, et de la poster sur la page Facebook des Banques Alimentaires.

sourire_prez copie

L’avantage de KKP, c’est que le détail orange, il l’a en permanence sur la tête… pour lui, ce n’était donc pas bien difficile d’offrir un sourire orange aux Banques Alimentaires! Enfin, un sourire… un sourire… c’est vite dit: KKP est à l’âge où ne pas faire le cake devant l’objectif de l’appareil photo est quasiment impossible.

Cette belle grimace a donc permis d’offrir un repas aux Banques Alimentaires! Alors.. vous aussi, souriez et partagez votre photo sur la page Facebook des Banques Alimentaires. Et j’en profite pour vous dire que la collecte nationale aura lieu le weekend prochain, dans la plupart des supermarchés de France (collecte de denrées alimentaires par les bénévoles des Banques).